Partagez !
Share On Facebook


Hirokazu Kobayashi


Hirokazu Kobayashi était un seigneur. Nous étions les serviteurs et les élèves de cet homme hors pair auquel nous avions fait l’offrande de notre fidélité et de notre affection : serviteurs au service de la même passion que la sienne, celle de la vérité d’un pratique qu’il enseignait hors la loi des écoles.


Il n’aimait pas les systèmes et il n’était pas sans savoir que le sens de sa pratique nécessitait une forme de lien social étranger à toute organisation académique et encore moins hiérarchique. C’est en son nom seul qu’il enseignait mais dans l’intimité d’une fidélité sans ostentation à son unique professeur, Moriëhi Ueshiba